Vibes image
Vibes image
Vibes image
Vibes image
Vibes image
Vibes image
Vibes image
Vibes image

LIVRAISON GRATUITE POUR COMMANDES DE 100$+

Besoin de conseils?

14 février et psychose sans filtre sur papier

par Laurie Nohotea

On est le 14 février. La Saint-Valentin est là. Et ça me fait penser à mon grand-père (paix à son âme) qui appelait ça la Saint Va-t’en Loin. DU COUP (je suis française t’as vu), pendant que tu te prépares peut-être à fêter le 14 entre moelleux au chocolat, léchage de face.fesses, et lube comestible, moi je me retrouve à écrire un article sur la fête des amoureux.reuses parce que Kim & Khoa se sont dit que — et je cite — « ça serait full drôle si tu préparais un article sur ta vie amoureuse pour le 14 févrieeer Lauriiiiie ! »

De quoi « drôle » ? Pas certaine de comment prendre ça, guys & guysettes.
Mettons, OK… ma vie sentimentale a plutôt tendance à verser dans le tragicomique, mais t’sais — faites au moins semblant d’avoir pensé à autre chose pour mon premier article qu’au potentiel humoristique de mes dates. C’EST INACCEPTABLE CE BULLYING ÉMOTIONNEL ESTIE.

Tout a commencé quand je leur ai dit que les hommes que je datais étaient inévitablement SPF. Sans Papa Fixe. C’est très bizarre, oui, et surtout zéro fait exprès. Mon utérus (ou genre une autre partie de mon anatomie, je sais pas, je suis pas scientifique) a l’air de trouver les hommes sans père vraiment très sex. Mon cerveau, lui, essaye de contrôler tout ça, mais on atteint rarement un consensus intérieur (j’espère tellement que ma psy ne passera jamais par-là. Je n’ai pas les moyens de commencer cette conversation, Docteur…).

Le truc avec les papas manquants là, c’est que je m’en rends toujours compte APRÈS. Mes ami.e.s peuvent en témoigner ! (Non sans session de roasting associée à cette réalité, je n’te l’cache pas.) Inacceptable encore une fois. #CaVaFaireVosJokesBandeDeC****

Bon… Je vois tes yeux qui s’écarquillent et ton sourire en coin « COMMENT ÇA DES HOMMES SANS PAPA ?? » C’est simple. Certains ont perdu leurs pères très jeunes. D’autres ne les ont jamais connus (#PartisChercherDuLait). Et le dernier en date — oh bon signe ! — avait un père, MAIS… à-l-hôpital-en-phase-terminale. Super. Parfait. Tout va bien.

Néanmoins, pour en revenir au sujet de la Saint-Valentin (quelle transition souple et caressante !), je ne me souviens pas de la dernière fois que je l’ai fêtée. J’entends des gens expliquer pourquoi ils.elles. sont pour ou contre. Et moi je suis là, en train de vous en parler… parce que bein c’est ça. Ça fait encore parler.

Étant plus jeune, ou en couple avec quelqu’un qui n’aimait pas la fêter, j’ai pu tenir le discours de « nan, mais on s’en fout, la Saint-Valentin de toute façon c’est commercial ». La vérité c’est que, commerciale ou non, je pense qu’on est plusieurs à avoir besoin de se faire du bien.

De se faire l’amour.

Tout.e seul.e ou à plusieurs.

Alors s’il nous faut un petit cœur sur un calendrier pour nous donner une raison de plus de nous aimer, ça me va. Faisons-le à fond. Ifyouknowwhatimean.

Mais genre calme-toi aussi. Reste sur tes gardes. Il est bon de rappeler qu’à l’approche de la Saint-Valentin, la réplique préférée d’un.e ex qui t’a manqué de respect c’est : « J’EspèRe QuE tU vAs BieN ». Focus. Laisse-les donc espérer en solo. Z’ont bien fait ça jusqu’à date.

Moi, le 14, je trouve que c’est loin d’être un jour comme les autres. En fait, j’ai déjà très hâte…

Je prévois de faire monter la température. D’essayer des positions challengeantes. De dégouliner de sueur en essayant de regagner le contrôle de ma respiration. Peut-être même que j’attraperai mon regard dans le miroir, le rose aux joues et pleine d’hormones.

Tout ça parce que papito Legault fait ENFIN rouvrir les gyms et puisque ça fait deux mois que je vis le postérieur collé à ma chaise de bureau, j’ai besoin de bouger et prendre soin de mon corps. Il le mérite tellement.

Ah et après le gym, j’irai peut-être passer un moment avec un homme que je viens de rencontrer. Docteur, si vous me lisez encore : ne vous inquiétez pas, lui il a deux papas 👬🏼. (C’était quoi les chances ?!)

Laurie Nohotea

Copywriter et traductrice de profession, Laurie est originaire de Tahiti et tape tous ses textes avec trois doigts seulement. En attendant d’enregistrer le premier épisode du podcast qu’elle imagine depuis deux ans, elle couche de temps à autre ses réflexions sur papier pour laisser place à ce qu’elle appelle communément « l’écrit du cœur ».

Profite de 10% de rabais en t'inscrivant à nos lettres d'amour 💌 ici.

Rejoins notre communauté Instagram.